Travaux de la gare de Lorient : l'EPF soutenu par l'Ademe pour l'évacuation des terres par bateau

21/06/17

 

Dans le cadre des travaux de réhabilitation des emprises ferroviaires de la ZAC du quartier de la gare de Lorient (quartier Lorient Odyssée), l’EPF Bretagne a mis en place une évacuation des terres du chantier par voie maritime, un système éco-responsable soutenu par l’Ademe.

 

Un bateau, d’une capacité de 4 500 tonnes, a été affrété mi-juin par l’EPF Bretagne en vue d’acheminer les terres non inertes non dangereuses* vers un centre de traitement et de valorisation situé en Gironde, où elles feront l’objet d’un lavage par criblage et d’un tri, avant d’être revalorisées dans la filière BTP. Déjà très développée dans certains pays comme les Pays-Bas ou la Belgique, cette technique se développe actuellement en France et constitue une alternative à l’enfouissement des terres sans revalorisation.

 

L’évacuation des terres par voie maritime est une alternative efficace au transport routier fortement émetteur de CO2. Lorient étant le premier port commercial breton, il était évident pour l’EPF Bretagne et Lorient agglomération de mobiliser cette technique qui a permis de remplacer les 450 camions qui auraient été nécessaires.

 

Deux allers-retours par bateau seront nécessaires pour évacuer les 9 000 tonnes de terres.

Crédit photo : Stéphane Cuisset

Cette démarche novatrice en Bretagne a reçu le soutien de l’Ademe via le dispositif de soutien aux travaux de dépollution pour la reconversion des friches polluées.
La chambre de commerce du Morbihan, gestionnaire du port de commerce de Lorient, ainsi que l’Agence Maritime Lorientaise et la Capitainerie se sont également investis aux côtés de l’EPF pour faire vivre ce projet.

 

*présentant de faibles dépassements de seuils d’acceptabilité en installation de stockage de déchets inertes

 

 

 

Actualités liées