Hôpitaux à déconstruire et dépolluer : l'EPF sollicité

17/01/2018

 

L’EPF Bretagne est régulièrement sollicité pour l’acquisition d’hôpitaux ou de bâtiments médico-sociaux désaffectés. Si l’emplacement stratégique et la surface foncière importante de ces biens incitent les collectivités à les maitriser, l’ampleur et la complexité des travaux de déconstruction et dépollution représentent souvent un frein majeur à la concrétisation des projets.

 

L’intervention de l’EPF en maîtrise d’ouvrage de ces travaux représente alors une plus-value indéniable, encourageant les collectivités à passer par un portage foncier de l’établissement.

 

En ce début d’année 2018, les travaux de dépollution et déconstruction sont ainsi en cours d’achèvement sur deux hôpitaux du Morbihan.

 

À Lorient, le bâtiment principal de 11 500 m² vient d’être détruit sur le site majeur de Bodélio dans le cadre de la troisième et dernière phase des travaux. Elle devrait s’achever à la fin du premier trimestre 2018.

Destruction du bâtiment principal de Bodélio  

À Hennebont, les travaux sur une partie des 12 bâtiments de l’ancien hôpital s’achèvent actuellement après un chantier de plusieurs mois. L’EPF a ainsi coordonné des opérations de désamiantage, curage, et déconstruction sélective. La commune disposera ainsi d’un foncier prêt à être aménagé pour son opération de renouvellement urbain à dominante habitat.

Le chantier de l'hôpital d'Hennebont 

Enfin, 2018 sera l’année de démarrage des travaux sur l’ancien hôpital de l’Hôtel Dieu (17 803 m²) à Rennes, mais aussi sur celui de Pontivy (56) et de Cancale (35).

 

Découvrez d'autres exemples d'interventions du même type dans la rubrique "Dépolluer et déconstruire" de ce site.

Publication à la une

Rendez-vous annuel, le rapport d'activités 2016 fait le bilan d'une année marquante !

Actualités liées