Lamballe (22) : concilier habitat, préservation du patrimoine et protection du risque inondations

01/09/2022

 

Un ancien garage Renault occupant une superficie de plus d’un hectare, situé dans le centre-
ville, avait été mis en vente en fin d’année 2016. Etant donné son emplacement stratégique
pour le développement du cœur de ville, la Commune souhaitait maîtriser ce foncier pour y
développer une opération de logements.

 


Le site présente néanmoins des contraintes fortes liées :

- au Plan de Prévention du Risque d’inondation du Gouessant qui impacte le site sur
près de 2/3 de sa surface, diminuant fortement son potentiel constructible ;

- à des coûts de déconstruction élevés : pollution liée à l’ancienne activité de garage
automobile, présence d’amiante dans les sols et les dallages,

- déconstruction de plus de 3800m² de surface bâtie ;

- aux enjeux patrimoniaux traduits dans une ZPPAUP (co-visibilité du site avec la
Collégiale).


Il s’agissait néanmoins d’un site présentant un enjeu fort de renouvellement urbain. Le
développement d’un programme de logements permettrait notamment de requalifier les
bords du Gouessant, et de renforcer les connexions vers le centre-ville au travers d’une liaison
douce sur le bord du fleuve.


L’acquisition du site de l’ancien garage Renault a été réalisée par l’EPF Bretagne en 2018,
poursuivi l’année suivante avec le désamiantage. Les travaux de démolition ont alors suivi en
2021.


Face aux enjeux et à la complexité du projet de requalification de cette friche, le fond friche a
ensuite labellisé cette opération en octroyant un soutien financier conséquent à la commune
en 2021.


De même, l’ADEME est venue abonder cette subvention par son dispositif spécifique.


Ces étapes ayant été franchies, le projet est entré dans sa phase de dépollution fin 2021 pour
une finalisation et une réception des travaux au second semestre 2022.
Les travaux de proto-aménagement (démolition-dépollution) terminé, le site pourra alors être
revendu à la commune de Lamballe-Armor.


Ce projet comprend 27 logements locatifs sociaux, 13 maisons en accession sociale soit 40
logement à vocation sociale. S’y ajouteront des bureaux pour des services tertiaires, mais pas
de commerces. Des places de stationnement pavées et engazonnées sont prévues.


La construction a été confiée au bailleur social La Rance. La viabilisation du site va se faire fin
2022-début 2023.

 

Puis ce sera la construction des logements et des aménagements pour les personnes à
mobilité réduite qui verront le jour à la suite. La livraison du programme est prévue pour
2025.

 

 

 

Découvrez le programme pluriannuel d'intervention

Découvrez le programme pluriannuel d'intervention de l'EPF

Document stratégique incontournable, le PPI définit les objectifs et les modalités d'intervention de l'EPF.